Accueil > A l’affiche > Halte à la répression antisyndicale au ministère du travail

Halte à la répression antisyndicale au ministère du travail


Rassemblement à l’occasion de la CAP disciplinaire du 19 juillet

Alors que pas moins de 5 réformes d’organisation en 10 ans ont été menées dans le Ministère, les organisations syndicales et les agents qui tentent de dénoncer ces mauvais coups sont aujourd’hui attaqués frontalement par la Ministre et ses séides.
Une plainte pour violation du secret de la correspondance et une procédure disciplinaire arbitraire ont été lancés envers la représentante de SUD-TAS qui a distribué un document interne à la direction de l’administration qui annonçait la stratégie de communication et les éléments de langage de l’administration pour nier les objectifs nationaux de suppressions de postes.

Cette nouvelle procédure disciplinaire et cette plainte sont un enième exemple de la chasse aux syndicalistes orchestrée depuis l’arrivée de Muriel Pénicaud à la tête du ministère. Les sanctions disciplinaires et manœuvres dolosives s’enchaînent mais nous ne nous tairons pas, comme nous l’avions dit publiquement avec 500 agents du ministère en décembre 2017. Que la Ministre nous attaque, nous nous défendrons, mais qu’elle arrête de s’en prendre individuellement aux syndicalistes !

Face à la répression, pour la défense du droit syndical, l’arrêt de toute procédure pénale et disciplinaire :

Rassemblement le 28 juin à 9h30 avenue Duquesne à Paris pendant la CAP disciplinaire.

Retrouvez l’intégralité du tract intersyndical :

PDF - 499.9 ko
halte à la répression anti-syndicale au ministère du travail


Article publié le vendredi 21 juin 2019