Accueil > Actualités et luttes > "Ministère fort" > Réaction au courrier du DGT

Réaction au courrier du DGT

A travers 12 pages (!), le DGT a décidé de s’épancher auprès des agent.es pour nous faire un petit bilan de son action et nous faire part de ses préoccupations. En résulte un courrier dogmatique, malhonnête, clivant, dangereux et anxiogène. Vous ne pouvez/voulez pas lire les douze pages ? Résumons : les actions prescrites, dites « actions prioritaires » sont légitimes, légales, et indispensables pour la survie de nos services. Réciproquement, nos services sont mis en danger par une dangereuse minorité perturbatrice (un peu limitée intellectuellement), d’autant plus dangereuse qu’elle n’est pas clairement définie si ce n’est qu’elle s’incarne dans des « individus » qui ne font pas les actions prescrites, s’agitent durant les réunions de service, ne rentrent pas dans wikité, menacent la hiérarchie et mangent les enfants (bon, ça c’est nous qui rajoutons).

Vous trouverez à la suite notre rapide analyse de sa prose ainsi qu’un document exclusif (et potache) découvert par les plus fins limiers de notre syndicat : une version alternative de son courrier que le DGT a finalement remisée au profit de la lettre réellement transmise aux agents.

PDF - 404.2 ko
réaction sud lettre DGT
PDF - 429.1 ko
Fake lettre à l’IT


Article publié le mercredi 6 mars 2019