Accueil > A l’affiche > De quoi l’activité partielle est-elle le nom ?

De quoi l’activité partielle est-elle le nom ?

En 4 pages, SUD-TAS analyse les mécanismes du chômage partiel et rappelle que celui-ci n’est pas une solution à la crise économique ni à la crise sanitaire. Il s’agit en réalité d’un dispositif de création d’une dette sociale et économique des travailleurs payant eux-mêmes leur mise au chômage. Pour notre syndicat, il appartient exclusivement aux entreprises de mutualiser les coûts des aléas du marché et de verser au sein d’une caisse commune les moyens intégraux de financer les périodes de chômage des travailleurs, que ces périodes soient inscrites dans la durée ou simplement temporaires et partielles, sans que l’Etat ou le salarié n’aient à participer au paiement. C’est le principe du salaire socialisé et de la socialisation des risques. Il est temps de construire une sécurité sociale économique des travailleurs.

PDF - 470.9 ko
de quoi l’activité partielle est-elle le nom ?


Article publié le vendredi 10 juillet 2020